Yggdrasill, l'arbre cosmique

Hotel du département de la Nièvre - 2001

Yggdrasill-N2.jpg Yggdrasill-N3.jpg Vue-partielle-2.jpg

                                 Vue-partielle.jpg Vue-partielle-31.jpg                                

                                                     

Yggdrasill, l'arbre cosmique

 

Yggdrasill-N4-5-6-7-8_.jpg

 

      "Au temps jadis, bien avant que l'homme apparaisse sur la terre, un arbre géant s'élevait jusqu'au cieux.

     Axe de l'univers, il traversait les trois mondes. Ses racines s'enfonçaient jusqu'aux souterrains abîmes, ses branches atteignaient l'empyrée. Les eaux puisées dans le sol devenaient sa sève ; des rayons de soleil naissaient ses feuilles, ses fleurs et ses fruits. Par lui, descendait le feu du ciel ; sa cime, rassemblant les nuages, faisait tomber les pluies fécondantes. Vertical, l'arbre assurait la liaison entre l'univers ouranien et les gouffres chtoniens. En lui, le cosmos perpétuellement se régénérait.

     Source de toute vie, l'arbre abritait et nourrissait des milliers d'êtres. Entre ses racines rampaient des serpents, les oiseaux se posaient sur ses branches. Les dieux eux-mêmes faisaient de lui leur séjour.

     Cet arbre cosmique, on le retrouve dans presque toutes les traditions, d'un bout à l'autre de la planète et l'on peut supposer qu'il existait partout, même là où son image s'est effacée..."

Le frêne YGGDRASILL

     Yggdrasill, frêne géant, "Le plus grand et le meilleur des arbres" dont la trace nous est parvenue par les textes traditionnels de la mythologie germanique tels qu'ils furent transcrit au Moyen-Age par les poètes scandinaves, est l'évocation de la plus grandiose et la plus suggestive du mythe de l'arbre cosmique.

(Extraits de : Jacques BROSSE Mythologie des arbres)

 Yggdrasill-N1.jpg

 

 

 

 

 

Pour me contacter