Mauvaises graines N°4 - 2012

 

"Un tableau qui ne veut pas marcher droit"

Acrylique sur papier, cadre - 556 X 190 cm - Dompierre sur Besbre (03) - 2012

 

mauvaises-graines-n-4-1.jpg mauvaises-graines-4-6-1.jpg mauvaises-graines-4-7-1.jpg mauvaises-graines-4-5-1.jpg 

                                        mauvaises-graines-n-4-3jpg-2.jpg                                          

 

     Il est démontré scientifiquement qu'une très grande partie de ce que nous percevons de la réalité est en fait une reconstitution mentale. Il y a donc une grande différence entre le réel tel que nous le percevons et le réel lui-même.

     Le tableau sur le sol  est une anamorphose, c’est à dire une image que l'on ne peut distinguer nettement que lorsque l'on se tient à un endroit précis. Le spectateur est amené à se "battre" contre ses habitudes et ses certitudes car à cet endroit précis, ce tableau devient le seul et unique carré de toute la pièce: En effet, toutes les autres parties de la pièce (et notamment les autres tableaux sur le mur) répondent au lois de la perspective et donc sont plus ou moins inclinés, plus ou moins obliques. Même si l'on sait pertinemment que les carreaux du sol sont au départ des carrés, ce que montrent nos yeux, ce sont des trapèzes, des losanges, voire des triangles.

     Cette installation oblige donc à VOIR autrement et à PENSER le réel autrement, ce ce qui est pour moi la fonction principale d'une œuvre d'art. Dans cette installation, je cherche à souligner le fait qu’un paysage n’est qu’une illusion, une image mentale, un concept. 

      

      

     

 

 

Pour me contacter